Eléphants d’ici et d’ailleurs

Contrairement à l’éléphant d’Afrique qui apprécie l’aridité de la savane, l’éléphant d’Asie se plait dans des environnements humides, ombragés, de préférence des forêts tropicales. On distingue 4 espèces d’éléphants d’Asie: l’éléphant de Sumatra, de Bornéo, d’Inde et du Sri Lanka. Cet animal a longtemps tenu une place importance dans la culture asiatique.

Un moyen de transport traditionnel

Avant l’ère industrielle, l’éléphant d’Asie tenait un grand rôle dans la vie quotidienne du continent, où l’on se déplaçait à dos d’éléphant. Ce mode de déplacement est à présent désuet, mais toujours très apprécié des touristes.

Un transporteur désormais encombrant

L’industrialisation récente de l’Asie a fait émerger de nouveaux modes de transports, tels que la voiture ou la moto, reléguant l’éléphant au second plan. Désormais, il n’a plus sa place dans les villes et pose d’ailleurs problème dans de nombreuses zones urbaines, où sa taille imposante et sa lenteur encombrent les rues.

Une espèce en voie d’extinction qu’on essaie de sauver

De nombreuses ONG s’insurgent de ce délaissement et dédient leurs actions au sauvetage de ces grands mammifères, par l’ouverture de cliniques spécialisées, d’hôpitaux itinérants et de structure de réinsertion dans un habitat naturel.

Vénéré hier, dénigré aujourd’hui, l’éléphant d’Asie peine à retrouver sa place dans une société qui avance désormais sans lui. Il est devenu l’objet d’une des plus grandes problématiques environnementales de ce siècle.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s